Traduction

Le CNL augmente les aides à la traduction en italien

Le CNL augmente les aides à la traduction en italien

Le taux de subvention aux éditeurs d’ouvrages en italien vers le français et pour la traduction du français vers l’italien est porté à 70 % par le Centre national du livre pour les projets examinés en commission en 2022 et 2023.

J’achète l’article 1.5 €

Par Charles Knappek ,
Créé le 20.01.2022 à 15h20

Les ouvrages traduits de l’italien vers le français et du français vers l’italien bénéficieront d’une aide exceptionnelle du Centre national du livre (CNL) pour les projets examinés en commission en 2022 et 2023. Le taux de subvention accordé aux éditeurs concernés est porté à 70 % par Régine Hatchondo, la présidente du CNL, contre 40 à 60 % en temps normal.

Ce rehaussement des aides est une conséquence directe de la signature le 26 novembre 2021 d’un traité « pour une coopération bilatérale renforcée », dit traité du Quirinal, entre la France et l’Italie. Le texte prévoit des axes de coopération renforcée en matière de diplomatie et de défense, mais aussi dans le domaine de la culture. « Pour respecter les termes de ce traité, le CNL a souhaité encourager la traduction de et vers la langue italienne, en apportant une aide exceptionnelle », est-il ainsi précisé dans un communiqué.  

Ce n’est pas la première fois que le CNL apporte son soutien exceptionnel à la traduction. En résonance de Livre Paris 2017, dont le Maroc était le pays invité d’honneur, les traductions en langue arabe du bassin méditerranéen ont par exemple bénéficié d’un taux de subvention de 70 % pour l’année 2017. En 2016 et 2017, l’allemand avait déjà profité du même dispositif en écho à la Foire du livre de Francfort dont la France était le pays invité d’honneur. Le slovaque, l'hébreu et les langues indiennes se sont aussi vu appliquer sur une période limitée un taux de subvention de 70 %.

Le CNL soutient chaque année plus de 500 projets de traduction à partir du ou vers le français, à raison d’une aide maximale de 35 000 euros. Entre 2020 et 2021, il a aidé 29 traductions de l’italien vers le français et 49 traductions du français vers l’italien, pour un montant total de 210 000 euros. Selon les années, l'italien est en moyenne la 4e langue la plus aidée par le CNL en nombre de titres, derrière l'anglais, l'espagnol et l'allemand.

Les dernières
actualités