Disparition

Le cinéaste et auteur Jean-Jacques Beineix est mort

37°2 le matin Jean Jacques Beineix Beatrice Dalle. - Photo Collection Christophel © Cargo Films / Constellation Productions / Collection ChristopheL via AFP / Cargo Films / Constellation Prod

Le cinéaste et auteur Jean-Jacques Beineix est mort

Le réalisateur est mort laissant derrière deux films cultes (Diva, 37°2 le matin), une série BD, un roman et une autobiographie.

Par Vincy Thomas ,
avec afp
Créé le 14.01.2022 à 17h26 ,
Mis à jour le 14.01.2022 à 17h44

Le réalisateur français Jean-Jacques Beineix est décédé jeudi 13 janvier à l'âge de 75 ans, a annoncé son frère Jean-Claude vendredi à l'AFP. Il est décédé à son domicile parisien des suites d'une longue maladie. Cinéaste rare, il n'avait pas tourné de long métrage depuis vingt ans, il filmait la passion à l'état brut, entre réalisme poétique et esthétique accentuée. Il a réalisé si films : Diva, qui révèle Richard Bohringer et qui reçoit quatre César, La lune dans le caniveau, 37°2 le matin, son film culte et le plus populaire, où l'on découvre Béatrice Dalle, Roselyne et les lions, IP5, ultime film d'Yves Montand (le scénario a été publié chez Actes Sud) et Mortel Transfert, échec total qui l'endette et lui fait abandonner ses projets en 2001. Il réalise ou produit cependant quelques documentaires dans les années 1990 et 2000. Il a également mis en scène la biographie musicale Kiki de Montparnasse en 2015.

Rejetté par un milieu contre lequel il avait la dent dure, le cinéaste écrit ses mémoires en 2006, Les chantiers de la gloire (Fayard), où il règle pas mal de comptes tout en transmettant son amour du 7e art. C'est d'ailleurs dans l'écriture qu'il se réfugie puisque avec le dessinateur Bruno de Dieuleveult il scénarise la série BD (deux tomes), L'affaire du siècle (Glénat). Enfin, en 2020, il publie son premier et dernier roman, Toboggan (Michel Lafon). Il sortira en poche chez J'ai lu le 2 février.

 

Les dernières
actualités